Home » jeux » jeux en ligne » Esport » Comment Blizzard fait d’Overwatch un esport à succès ?

Comment Blizzard fait d’Overwatch un esport à succès ?

Depuis le départ, Blizzard voulait faire d’Overwatch son esport. Maintenant que le jeu est sorti depuis 6 mois, on peut définitevement que le jeu est un succès. La premiere coupe du monde d’Overwatch a été visionnée par plus de 100 000 personnes et le jeu compte environ 20 millions de joueurs.

Mais ces perspectives ne suffisent pas. Le travail continue chez Blizzard pour faire d’Overwatch le nouveau League of Legends sur console.

 La facilité d’accès du jeu.

Il faut dire le jeu est facile d’accès tant à regarder, à apprendre ou à comprendre. Et c’est d’ailleurs ce que fait Overwatch de mieux. Ce FPS a réussi à tirer son épingle du jeu dans un secteur complètement bouché par Call of Duty tout en évitant les pièges de LOL.

Tout cela a permis de faire venir des nouveaux joueurs sur un jeu facile à comprendre et dont l’aspect stratégique grossi au fur et à mesure que le joueur continue de jouer.

Et la force du jeu réside ici, les persos sont très identifiables et chacun a des caractéristiques très précises qui ne changent pas.

Il y a aussi un autre élément important, alors que la construction dans League of Legends est importante dès le début de la partie pour Overwatch elle ne s’arrête jamais. Si quelqu’un fait son solo un peu trop cela va poser problème à l’équipe. Afin de participer à l’effort collectif, vous pouvez changer de personnage en cours de partie si celui que vous avez ne vous plaît pas !

Les modes de jeux permettent l’exploitation d’une tension essentielle pour l’intérêt du jeu.

Les 3 modes de jeu sont spécifiques à certaines cartes ! Et oui pas de favoristimes. On sait tous que dans certains FPS certaines cartes favorisent des modes de jeu, que ce soit dans Call of Duty ou encore StarWars Battlefront. Guider les adversaires dans un goulot d’étranglement lors d’un mode de confirmation de la mort de l’adversaire, rend la victoire plus facile.

Je ne reviens pas sur les 3 modes de jeu, j’en parlerai en plus détaillé dans un autre article.

L’audience a besoin d’aide

Un élément dont souffre Overwatch quand il en vient à le regarder c’est l’identification des équipes et c’est d’autant plus évident lorsque les 2 équipes utilisent un personnage en commun. Les équipes sont rouges et bleues, donc un petit coup d’oeil au nom du joueur dans le coin de l’écran, permet l’identification du joueur. Mais vu à la vitesse du jeu, les spectateurs sont un peu perdus. La vue du personnage peut faire la différence contrairement aux armes et aux capacités qui restent les mêmes.

En revanche, et comme n’importe quelle discipline sportive que vous regardez pour la première fois, l’oeil et le cerveau doit s’habituer. Prenez du football américain. Pas facile de comprendre comment ça se passe la première pour un oeil non averti. Pour l’esport c’est la même chose. Un temps d’adaptation est nécessaire et sera en plus long si on ne connaît pas le jeu.

Une solution est évidente et vient de League of Legends. Il suffit juste de mettre la barre de vie à la couleur de l’équipe !

Malgré les petits défauts du jeu, Overwatch est très intéressant à regarder avec ses moments intenses et son suspense.
Et puis le jeu est sortie il y a 6 mois et l’esport prend du temps à construire et à affiner, mais avec le nombre de joueurs qui ne fait que progresser, Overwatch ne va que progresser et je ne lui souhaite que ça.

À propos Nicolas BYKOFF

Blogger et Spécialiste en marketing de contenu, je n'ai jamais arrêté de jouer et ce n'est pas les 3 ans que j'ai passé en tant que croupier dans les casinos qui vont dire le contraire ! Une petite partie ?

Regardé aussi

logo poitrine spiderman

Spiderman sur PS4 : pourquoi l’emblème sur la poitrine est différent ?

Le jeu Spider-Man sur PS4 a été une des meilleures parties de la conférence de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.